Conférence virtuelle 2021 sur le tourisme maritime du Donegal

Conférence virtuelle 2021 sur le tourisme maritime du Donegal

Le 23 mars dernier, le conseil du comté de Donegal, en partenariat avec Donegal Tourism CLG et le projet CAPITEN financé par le Programme Espace Atlantique de l’UE, a organisé sa quatrième conférence sur le tourisme maritime du Donegal. L’édition 2021 de cet événement annuel s’est tenue en ligne ; l’occasion pour les intervenants situés dans le Donegal, en France et aux États-Unis de prendre part aux présentations.

La conférence analyse le rôle majeur que joue la mer dans l’attrait touristique du Donegal.

80 membres du secteur du tourisme se sont inscrits à ce webinaire et les participants ont eu l’occasion d’entendre plusieurs personnalités inspirantes qui leur ont largement donné matière à réflexion.

Parmi eux, le Dr. John Deely, de l’université nationale d’Irlande (NUI), à Galway, qui a été le premier à prendre la parole. Il a analysé en quoi la demande diffère entre les visites de jour et celles de nuit, puis a présenté la valeur ajoutée associée au temps passé le long de la côte irlandaise par rapport aux coûts.

La conférence était organisée dans le cadre du projet CAPITEN, financé par le Programme Espace Atlantique de l’UE. Sabina Badea, membre de la Région Bretagne et cheffe de file du projet CAPITEN, a souligné les succès de cette collaboration européenne qui touche à sa fin. Les participants se sont particulièrement intéressés aux produits innovants mis au point par les différents partenaires tout au long du projet.

L’étude de cas de cette année portait sur l’entreprise locale Amazing Grace Charter, fondée par Edward Doherty et située à Glengad, Malin, dans le comté de Donegal. Edward a partagé les défis auxquels il a été confronté lors de la création de son entreprise, notamment en termes de financement et de soutien de la part du programme LEADER. Amazing Grace Charters a débuté ses activités à l’été 2020, au plus fort de la pandémie de Covid-19 et en pleine saison d’un important taux de staycation. Les expériences d’Edward sont le reflet de celles vécues par tous les acteurs du secteur du tourisme et de l’hôtellerie, non seulement dans le Donegal mais aussi dans le reste du pays.

À l’occasion de cette conférence, Le Dr Liam M. Carr, maître de conférences en géographie à NUI, a donné la parole à Desiree Farrell, chercheuse doctorale en géographie dans la même université, à Galway. Elle y a présenté ses travaux de recherche sur Rathmullan, où elle a examiné de quelle façon une communauté unie par un objectif commun est à même de tracer sa propre voie et d’exploiter le plein potentiel de cette vision partagée. En explorant les divers points de vue des parties prenantes, ces travaux entendent montrer en quoi l’identité communautaire et culturelle de la côte ouest de l’Irlande se voit façonnée à travers le prisme du tourisme.

Finn Ní Fhaoláin, océanographe, auteure et gastronome basée à Bundoran, a quant à elle donné des conseils pratiques aux participants sur la façon de rendre leurs entreprises plus durables et respectueuses de l’environnement, tout en veillant à ce que cela n’ait pas d’impact négatif sur leurs bénéfices.